HORAIRES D'OUVERTURE

Lundi : Fermée

Mardi :  15h - 19h

Mercredi : 10h - 18h

Jeudi : 10h - 13h

Vendredi : 15h - 18h

Samedi : 10h - 13h  

              14h - 18h

La médiathèque sera fermée :

le mardi 26 et le mercredi 27 décembre

Le mardi 2 et le mercredi 3 janvier

Bonnes fêtes à tous !

Malvoyant
Thème par défaut

COUPS DE COEUR 2017

Atlas : comment va le monde ?

par Laure Flavigny
Comment va le monde aujourd’hui ? Pourquoi y a-t-il des endroits très peuplés et d’autres vides ? Pourquoi part-on vivre dans un autre pays que le sien ? Est-ce qu’il y a de l’eau potable partout ? Comment protéger la nature ? Quels sports pratique-t-on dans le monde ? Où vont nos poubelles ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans les 22 cartes fourmillant de détails de cet atlas original et coloré, où l’on découvre la planète Terre et ses habitants, les dangers qui les menacent mais aussi les initiatives qui donnent de l’espoir.

De l'autre côté

par Laurence Fugier
Un mur. Haut, très haut. Et tout en haut, des barbelés. Le décor est posé. Une fillette attend ses camarades pour jouer après l'école. Il fait chaud au pied de ce mur. Elle s'impatiente, s'énerve et envoie un grand coup de pied dans son ballon qui passe par-dessus. De l'autre côté, il y a de l'ombre pour s'abriter du soleil. Un petit garçon s'y repose. Quand le ballon atterrit à ses pieds, il le renvoie et... le reçoit en retour. Les deux enfants instaurent un dialogue d'un genre nouveau : avec des feutres, ils dessinent tour à tour leur visage sur le ballon. Puis le garçon y inscrit son prénom. Mais lorsque la fillette veut faire de même, le ballon reste coincé dans les barbelés.

Exquise Louise

par Eugène Savitzkaya
Toutes les dents de Louise n'ont pas été comptées, ni ses cheveux et sa courbe de croissance n'a pas été analysée. Une petite fille grandit sur l'écorce de la terre qui projette une partie de son cercle sur le disque lunaire reflétant le soleil dans la grande nuit des astres, des gaz et des poussières. "Dans ce livre à l'écriture déliée, limpide comme de l'eau de source, on apprend à connaître Louise, « princesse aigre-douce " née " de son propre chef » un jour de janvier. Décidée, délicate, en colère, aimant les chats, curant les pieds des chevaux, Louise ne néglige pas pour autant les histoires de souris et de dents de lait, la capture des escargots et la chasse aux poux, le tissu des robes légères, la cuisson des crêpes et le rire de ses voisines. C'est qu'avec Louise, écrit joliment son père, « on est si près d'une hirondelle qu'on peut en humer le frémissement ». Louise, ou du moins, le personnage qui porte ce nom. Car Savitzkaya prend garde, dans ce portrait tendre et affectueux sous-titré roman, de ne pas nous laisser entrer trop loin dans un univers qui doit rester personnel. Avec pudeur, il évite aussi à Louise l'hommage symbolique et trop pesant d'un père systématiquement observateur. Difficile exercice - que ratent beaucoup de romancier(e)s contemporain(e)s -, savoir tracer cette ligne de démarcation qui sépare la vie privée de la vie publique. Savitzkaya saute magnifiquement l'obstacle, sans tomber dans la préciosité ou l'infantilisme. Et derrière l'évocation de Louise - qui a ou aura, comme tout être, des difficultés à traverser -, il donne l'éloge d'une enfance en devenir, sautillante, sensible au plaisir de l'imprévisible, mais surtout ouverte à tous les possibles. Un manuel de savoir-vivre, en quelque sorte." (Alain Delaunois, Le Soir).

Just kids

par Patti Smith
P. Smith revient sur ses années de bohème dans le New York arty des années 1970 et sur son amitié amoureuse avec R. Mapplethorpe, son compagnon de galère et d'inspiration. Elle raconte leur rencontre, leur ascension, qui se fait au détriment de leur amour mais pas de leur lien. Les anecdotes évoquent les grandes heures du Chelsea Hotel et de la Factory, J. Hendrix, A. Warhol ou A. Ginsberg.

La Gaieté

par Justine Lévy
« C’est le paradis, c’est mon paradis, je ne sais plus rien de la politique, des livres qui paraissent, des films, des projets de Pablo, de l’autre vie, la leur, c’est comme un jeûne, une ascèse puéricultrice, c’est comme si j’avais été opérée de ma vie d’avant, je ne sais pas si ça reviendra, je ne sais même pas si je le souhaite, j’adore cette nouvelle vie de mère de famille un peu débile mais résignée, les jours cousus les uns aux autres par l’habitude et la routine, je me voue tout entière à mes enfants, je les tiens fort dans mes bras, je les tiens fort par la main, et bien sûr qu’eux aussi me tiennent et qu’ils m’empêchent de tomber, de vriller, bien sûr qu’eux aussi me rassurent, me comblent, me protègent et me procurent cette joie bizarre, assez proche de la tristesse peut-être, parce que je vois bien que ce n’est plus seulement de l’amour, ça, au fond, c’est de l’anéantissement. »

La passe-miroir (1) : Les fiancés de l'hiver

par Christelle Dabos
Ophélie, jeune ado, vit avec sa famille sur l'arche d'Anima. Elle a le don de lire le passé des objets et de traverser les miroirs. Un jour elle est fiancée sans son accord à Thorn représentant du clan des dragons. Elle va quitter sa famille pour le suivre jusqu’à la Citacielle : capitale flottante du pôle . Elle doit cacher son identité, pourquoi ? Sa vie est en danger, la citadelle regorge de complots , de traites à la cour du capricieux et puissant Farouk...

Fairy Quest (1) : Les Hors-la-loi

par Paul Jenkins
Dans l'univers de Fairy quest, le monde des fées et des contes pour enfants est huilé comme une horloge suisse. Tout est définitivement écrit, et il ne faut jamais sortir de l'histoire. Mais que se passe-t-il quand Le Petit Chapeau Rouge, épuisée de réinterpréter chaque jour la même histoire, d'arpenter de façon répétitive la même route et le même chemin, de déclamer perpétuellement les mêmes discours, décide avec son complice le Loup de sortir des sentiers battus et de s'émanciper du scénario ? Et pourront-ils vraiment devenir libres, alors que l'infâme monsieur Grimm lance ses hommes de main à leurs trousses ?

La trilogie écossaise (1) : L'île des chasseurs d'oiseaux : roman

par Peter May
Chargé de l'enquête sur un assassinat commis à Edimburg, Fin MacLeod est envoyé sur son île natale de Lewis, en Ecosse, quand un second cadavre apparemment exécuté selon le même modus operandi y est découvert. Persuadé que les deux affaires ne sont pas liées, Fin doit composer avec un décor et des gens qu'il a quittés dix-huit ans auparavant... Sur fond de traditions ancestrales d'une cruauté absolue, Peter May compose un roman palpitant parsemé de fausses pistes, de scènes glaçantes et de personnages aussi frustes que menaçants.

Chronosquad (1) : Lune de miel à l'âge du bronze

par Giorgio Albertini
Bloch vient de recevoir l'appel de sa vie : il va enfin intégrer la mythique Chronosquad pour une mission en Égypte antique ! Une banale fugue d'adolescents d'un centre de vacances que l'expérience de ses coéquipiers, Penne et Beylogu, devrait permettre de résoudre rapidement. Mais ce qui se présentait comme une balade temporelle de santé se transforme bientôt pour Bloch en voyage initiatique...

Max

par Sarah Cohen-Scali
Le roman débute en 1936 à Steinhöring, en Bavière, dans le premier foyer du programme « Lebensborn », initié par les services de Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis y mettent au monde les représentants de la race aryenne, afin de créer une jeunesse parfaite, destinée à régénérer l'Allemagne, puis l'Europe occupée par le Reich. Max, un bébé qui s'apprête à naître, déjà nourri de la doctrine nazie dans le ventre de sa mère, tient absolument à voir le jour le 20 avril, date anniversaire du FÈuhrer, afin d être un prototype parfait. Max, rebaptisé Konrad, grandit, sans affection, sans tendresse, sans maman, selon les critères d éducation de la doctrine nazie. A quatre ans, il devient la mascotte du foyer. On l'utilise pour aider à kidnapper des enfants polonais. A six ans, il fait un séjour à Kalish, une école oÁu sont germanisés les enfants kidnappés. Là, il rencontre Lukas, un jeune Juif polonais rebelle, qui a tous les critères physiques de la race aryenne. Konrad se prend d'amitié pour lui. C est la première fois qu il s'attache à quelqu un. A partir de cet instant, ses croyances nazies vont être sérieusement ébranlées...

Numéro 11 : quelques contes sur la folie des temps

par Jonathan Coe
Rachel et son amie Alison, 10 ans, sont très intriguées par la maison du 11, Needless Alley, et par sa propriétaire, qu’elles surnomment la Folle à l’Oiseau. D’autant plus lorsqu’elles aperçoivent une étrange silhouette à travers la fenêtre de la cave. Val Doubleday, la mère d’Alison, s’obstine quant à elle à vouloir percer dans la chanson, après un unique succès oublié de tous. En attendant, elle travaille - de moins en moins, restrictions budgétaires obligent - dans une bibliothèque et trouve refuge dans le bus numéro 11, pour profiter de son chauffage et de sa chaleur humaine. Jusqu’à ce qu’un appel inespéré lui propose de participer à une émission de téléréalité. Quelques années plus tard, dans un quartier huppé de Londres, Rachel travaille pour la richissime famille Gunn, qui fait bâtir onze étages supplémentaires... souterrains. Piscine avec plongeoir et palmiers, salle de jeux, cinéma, rien ne manquera à leur immense demeure. Mais plus les ouvriers s’approchent des profondeurs du niveau -11, plus des phénomènes bizarres se produisent. Si bien que Rachel croit devenir folle. À travers ce roman construit autour du chiffre 11, Jonathan Coe tisse une satire sociale et politique aussi acerbe que drôle sur la folie de notre temps. Il croque ses contemporains britanniques, gouvernés par une poignée de Winshaw - descendants des héros malveillants de Testament à l’anglaise -, capture dans sa toile les très riches et leurs servants, leurs frustrations, leurs aspirations et leur démesure, avec une virtuosité toujours aussi diabolique.

Portugal

par Cyril Pedrosa
Plus vraiment d'inspiration, plus d'envies et pas de projets, l'auteur de BD Simon Muchat végète doucement dans son boulot d'animateur scolaire, et exaspère Claire, sa compagne, qui le voudrait plus investi. Invité à passer quelques jours au Portugal, dont sa famille est originaire et où il n'était plus allé depuis l'enfance, il va y découvrir une autre façon d'exister et d'être, et peut-être le début d'une nouvelle inspiration ?

Sauveur & fils (1) : Sauveur & fils. Saison 1

par Marie-Aude Murail
Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme. Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien.

Treme (1) : Treme, Saison 1

par Anthony Hemingway
Des musiciens, membres du même groupe, tentent de reconstruire leurs vies dans la Nouvelle-Orléans post Ouragan Katrina. Le doué tromboniste de jazz, Antoine Batiste, est coincé dans une vie avec sa partenaire et leur bébé, alors qu'il court secrètement après son ancienne épouse, Ladonna. Celle-ci est cependant occupée à essayer de maintenir son bar à flot. De son côté, Albert Lambreaux, un grand chef de la White Feather Nation, essaie de ramener les membres de la tribu à la maison. Regroupe l'intégralité des saisons 1 à 4 soit 36 épisodes.

Tu ne sais rien de l'amour

par Mikaël Ollivier

Twin peaks (1) : Twin peaks. Episode pilote + Episodes 1 à 7

par David Lynch
Le corps nu d'une étudiante est retrouvé emballé dans un plastique, au bord d'un lac, à Twin Peaks, petite ville de l'Etat de Washington... La série télé la plus intriguante des années 1990...

Un vent de cendres : roman

par Sandrine Collette
Un frère et une soeur, parfois, c'est plus fort que tout. Alors quand Malo disparaît, Camille a la certitude qu'un malheur est arrivé. Ce matin, dans le dortoir des vendangeurs, Malo n'est plus là. Bien sûr, tous les copains disent à Camille que son frère en a eu marre des vendanges, que c'est trop dur, qu'il a dû filer avec cette jolie brune rencontrée la veille et qu'il réapparaîtra dans quelques jours, un peu confus. Mais Camille n'y croit pas. Malo, c'est son grand frère, son point d'ancrage, celui qui lui a permis de traverser la tête haute leur enfance chahutée. Il ne serait jamais parti en la laissant dans ce petit domaine champenois, courbée sur les vignes, brûlée par le soleil, heureuse jusque-là de partager ce moment avec lui... Camille sait, elle sent qu'il s'est passé quelque chose. Personne ne l'écoute. Sauf peut-être le maître de maison, cet original qui se tient à l'écart de tous, muré dans le silence depuis dix ans. Mais lui demander de l'aide, c'est aussi accepter d'entrer dans son univers, où les seules règles sont celles qu'il établit au gré de ses élans et de sa fureur. Camille prendra-t-elle ce risque pour retrouver son frère ? Et surtout, a-t-elle une chance de les sauver tous les deux, Malo et elle, ou le piège est-il déjà refermé ?

3 x Manon

par Jean-Xavier de Lestrade
Manon, 15 ans, est envoyée en centre éducatif fermé après avoir poignardé sa mère qui la vampirise sous couvert d'un amour fusionnel. L'adolescente souffre d'un mal-être insaisissable qui se traduit par une rage incontrôlable envers la terre entière. A ses côtés, les pensionnaires et le personnel encadrant avancent en terrain miné entre manque de moyens et dissensions pédagogiques.

Amours : roman

par Léonor de Récondo
Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d’une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s’épanouir le sentiment amoureux le plus pur - et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant espéré. Comme elle l’a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s’apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire n’a pas la fibre maternelle, et le nourrisson dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont elle martèle inlassablement les touches. Céleste, mue par son instinct, décide de porter secours à l’enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s’éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre sous les combles... Les barrières sociales et les convenances explosent alors, laissant la place à la ferveur d’un sentiment qui balayera tout.

Article 353 du code pénal

par Tanguy Viel
Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec. Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit.

Ces jours qui disparaissent

par Timothé Le Boucher
Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps... Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ?

Cumbia libre

par El Gato negro
Axel Matrod pourrait être considéré comme le fils caché de Blaise Cendrars et de Celia Cruz. Un cousin éloigné de Jack London. A 15 ans, comme n'importe quel adolescent, il écoute du rap et du reggae, mais le Buenavista Social Club change sa vie, et à la suite d'un premier voyage au Brésil, il sait que sa route se dirige vers le continent sud Américain. Argentine, Bolivie, Paraguay... six mois sac au dos à parcourir les terres latines. De retour en Europe, il met le cap pour Barcelone et un jour que la Guardia Civil lui a confisqué sa guitare, parce qu'il faisait la manche sur les ramblas, un compatriote lui en offre une. Il se nomme Manu Chao ! Reparti pour le Mexique, il va rester quatre ans sur le continent : Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama... avant de revenir à Toulouse, avec Irina (multi-instrumentiste cubaine devenue son épouse), et monte un groupe autour de leur duo : le Combo Tropical, qui tourne désormais depuis 2012, et a enregistré cet opus sur lequel on peut entendre du cha cha, du boléro, de la cumbia, toutes ces musiques latines exubérantes et chaleureuses, mais ici modernisées.

Dernier train pour Busan

par Sang-ho Yeon
Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l'état d'urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu'à Busan, l'unique ville où ils seront en sécurité... Au-delà du jeu de massacre, un conte politique qui fait la part belle à la solidarité.

Dessine moi un petit prince

par Michel Van Zeveren
Dans la classe de Petit Mouton, il y a un mouton qui dessine trop bien. «S’il te plaît, dessine-moi un petit prince», lui demande Petit Mouton. Lui, il ne sait pas dessiner. Ni un cheval, ni un caillou, rien. Tout ce qu’il voit, c’est un gros zéro. Alors, il commence à le dessiner et aussi d’autres trucs qu’il voit dans sa tête. Et ça, c’est plus fort que fort !

Ecoute-moi bien

par Nathalie Rykiel
« Je souris, j'y pense, tu te voyais peut-être l'héroïne de mon roman, le roman de ma vie... En voici une version. C'est ton cadeau. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot maman. On partage. Mon sujet ce n'est pas toi, c'est nous. Nous deux. »

Effets spéciaux : 2 siècles d'histoires

par Pascal Pinteau
Le livre référence de deux siècles d'effets spéciaux pour découvrir l'univers du fantastique. Des coulisses de Méliès, en passant par les premières images de synthèse de TRON, jusqu à Matrix, Avatar et aux derniers Star Wars et Marvel movies, toutes les techniques sont présentées, expliquées et richement illustrées : animation image par image, effets optiques et numériques, animatronique, pyrothechnie, maquettes et personnages en 3 D... Les plus grands spécialistes aux Etats-Unis, au Japon, en Australie... ont accepté de répondre aux questions de Pascal Pinteau, journaliste, scénariste, concepteur de trucages et témoin privilégié de l'évolution de ces techniques.

Eleanor & Park

par Rainbow Rowell
1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose?

par Roz Chast
Elizabeth et Georges vivent depuis cinquante ans dans le même appartement de Brooklyn sans rien demander à personne. Jusqu'à ce que le grand âge fasse son apparition et oblige leur fille Roz à s'immiscer dans leur quotidien pour leur venir en aide. Cette intrusion étant aussi perturbante pour le trio que la vieillesse elle-même.

Gospel journey

par Faada Freddy
Cet album fait sans autre instrument que la voix et des percussions corporelles, est un subtil mélange des harmonies vocales d'un Bobby McFerrin et de mélodies pop avec un timbre de voix soul à la Otis Redding.

Gros chagrin

par Rémi Courgeon
Noémie, petite fille métisse, a un gros chagrin : elle voudrait être blanche, blanche comme son papa. Ému, ce dernier lui raconte l’histoire de Boulou, la petite chatte noire qui voulait être blanche. Une fée la changea de couleur mais plus personne ne la reconnut. Alors la fée la transforma de nouveau en chatte noire, et elle entendit son coeur battre au rythme des mots : « noir, blanc, noir, blanc » et put s’accepter comme elle était.

À consulter également


TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.